Mairie de Saint Jean des Ollières - le Bourg - 63520 Saint-Jean-des-Ollières.Tél/ Fax: 04 73 70 90 17. Mail: mstjean@wanadoo.fr  

                   Site réalisé par rgourcy@orange.fr. Tous droits réservés. Plan du site. Mentions légales.      

Respectons la nature

Un oiseau en voie de disparition:

Enjeux écologiques : Située sur le Bas-Livradois, la commune de Saint-Jean-des-Ollières possède un paysage essentiellement forestier. La présence et l’alternance de zones ouvertes et de boisements, le tout entrecoupé de nombreuses haies et de petits cours d’eau, contribuent d’autre part à former un véritable ensemble bocager.


Les forêts sont constituées de sapinières acidiphiles plus ou moins anciennes, qui laissent toutefois parfois la place ça et là à quelques hêtraies ou chênaies. Le tout forme un ensemble d’intérêt écologique qui vaut essentiellement par sa grande surface, apportant par exemple la quiétude aux espèces animales qui doivent disposer de territoires vastes, comme les Rapaces aussi bien diurnes que nocturnes. Ces espaces tranquilles et peu dérangés ont un rôle non négligeable de « réservoir » pour la faune.


Les milieux humides sont surtout représentés par des prairies hygrophiles et des mares. Ces dernières sont présentes sur l’ensemble de la commune et beaucoup se concentrent au sein même des prairies et servent ainsi d’abreuvoirs au bétail. Ce réseau de petites pièces d’eau est particulièrement intéressant pour les batraciens et certains reptiles qui peuvent trouver là des zones de reproduction idéales.

Pour finir, on note également sur la commune la présence de nombreux petits ruisseaux dont le plus important est le ruisseau de Lagas. Il faut noter par ailleurs la présence d’un éboulis basaltique sur le Pic de la Garde qui présente du fait de sa rareté et de son excellent état de conservation un grand intérêt écologique.


Problématiques de gestion : Éviter les enrésinements qui banalisent les écosystèmes, uniformisent le paysage et ensablent les cours d’eau…  Maintenir un paysage bocager (alternance de prairies et de bois, haies, vieux arbres…) favorisé par une agriculture traditionnelle. Préserver le réseau de mares ainsi que la végétation riveraine des cours d’eau. Prévenir tout risque de pollution ou de dégradation du réseau hydrographique.


Intérêt régional :  Le Pic de la Garde

                              Paleolac de Lave du Pic de la Garde voir ICI

 La chouette effraie des clochers.


      L’Effraie est en déclin en France comme dans la plupart des pays européens. Dans notre pays, suite au remembrement et à l’industrialisation de l’agriculture, le paysage rural s’est profondément transformé en 40 ans.

Les exploitations d’une dizaine d’hectares en monoculture intensive se sont développées depuis les années 1970 aux dépends des bocages, des prairies et des haies, zones de chasse de l’Effraie comme de nombreuses espèces animales.

   A cette évolution s’ajoute l’engrillagement des clochers à l’attention des pigeons et choucas, ce qui limite inexorablement les possibilités pour l’Effraie de se reproduire.


  

Sites de grand intérêt écologique :


ADEME

Apprendre la Botanique

Biodiversité des jardins

Conservatoire botanique du Massif Central

Fédération des Parcs Régionaux

Groupe Mammologique d' Auvergne

La chauve souris

Ligue pour la protection des Oiseaux (Auvergne)

Recencement de la Biodiversité dans le parc Régional

 

Distinguer la Martre de la Fouine:





       Devinette :


   Il n’est par rare de voir un cadavre de Martre ou de Fouine au bord d’une route…Saurez-vous  identifier celui-ci?

           Accéder à la plaquette.


Participer à la protection de la nature:


  Le compostage, un tas d’avantages !     Voir la suite









                                                   

  Pour information le SBA propose à la vente des composteurs de jardin à des tarifs préférentiels.       Pour en savoir plus…


Le  GMA lance « la chasse aux noisettes rongées ».

   Lire la suite

Jardiner et reconnaître la flore et la faune.

Ce n’est pas parce-que l’automne arrive que vous n’allez pas poursuivre  les travaux de jardinage. Voici  quelques conseils de culture et pour mieux jardiner.  Il existe aussi et maintenant une charte des jardineries.


Une astuce pour vous protéger des chenilles.

Si vous voulez en savoir encore plus: consultez les fiches du Parc Livradois - Forez. C’est ICI.

Le Patrimoine Naturel sur la Commune de SAINT JEAN- des-OLLIERES

   

 Une étude a été réalisée  sur les 75 espèces d’oiseaux nicheuses sur la commune de St jean des Ollières


                                                                                   Voir les résultats constatés.